ARCOMADRID : LE PRIX 2019

Le 7ème Prix Audemars Piguet 2019 pour la création d’une nouvelle œuvre a été décerné à Andrea Galvani, artiste italien basé à Mexico City.
Son projet intitulé « Instruments for Inquiring into the Wind and the Shaking Earth » [Instruments pour interroger le vent et la terre qui tremble] sera présenté dans l’espace Audemars Piguet pendant la foire d’art contemporain ARCOmadrid du 27 février au 3 mars 2019. Le titre de l’œuvre est la traduction anglaise du nom chinois du précurseur du sismographe, inventé par le savant Zhang Heng en l’an 132. L’œuvre est constituée de tubes néons suspendus qui dessinent des équations scientifiques complexes et incompréhensibles pour la plupart d’entre nous.

Instruments for Inquiring into the Wind and the Shaking Earth

Andrea Galvani (né à Vérone en 1973) vit et travaille à New York et Mexico. Sa démarche scientifique implique souvent des partenariats avec des universités et des communautés de recherche. Son travail exprime et repousse les frontières entre le fragile et le monumental, le temporel et l'absolu, à travers une approche interdisciplinaire et une multitude de matériaux et de supports, tels que la photographie, la vidéo, le dessin, la sculpture, le son, l'installation architecturale et la performance.

L’artiste s’intéresse à la manière dont la physique ou les mathématiques cherchent à appréhender le monde et à poser des hypothèses qui sont ici affirmées par la solidité des sculptures et l’incandescence de la lumière. Afin de traduire notre trouble face à l’inconnu provoqué par les découvertes scientifiques, comme par exemple une formule de calcul des probabilités de vie sur d’autres planètes, l’installation est activée par des performeurs qui opèrent des mouvements lents et leurs murmures qui évoquent notre instinct primitif. La complexité et la précision des sciences contemporaines sont ici confrontées à notre appréhension humaine, faillible et poétique.

GAGNANTS ET ŒUVRES DU PRIX ARCO AUDEMARS PIGUET

Gallery Weekend Berlin