Voir les dernières histoires

TomÁs saraceno
albedo

Audemars Piguet Contemporary a collaboré avec Tomás Saraceno et la Fondation Aerocene pour créer Albedo, une œuvre vouée à contribuer à l’effort déployé par la Fondation Aerocene pour sensibiliser à la fragilité grandissante de l’atmosphère de la Planète et proposer des solutions imaginatives en vue de libérer le monde du besoin en combustibles fossiles. Inaugurée à Art Basel Miami Beach en 2018, l’exposition Albedo, ainsi intitulée pour sa référence à la quantité de radiation solaire que réfléchit une surface, prend la forme d’un pavillon temporel à grande échelle, composé de parapluies retournés, réfléchissants, et de différentes tailles.

La structure expérimentale exploite l’énergie solaire pour propulser dans l’air l’emblématique Aerocene Explorer, un dispositif de flottaison sculptural conçu pour explorer l’atmosphère grâce à l’énergie solaire.

L’œuvre a été complétée par une programmation ouverte au public sur le littoral océanique : performances quotidiennes de vols solaires, consultations collectives et cuisine à l’énergie solaire.

[Mon objectif] est de trouver un moyen de comprendre qui nous sommes et quelle est notre responsabilité vis-à-vis de la Terre. 

TOMÁS SARACENO

TOMÁS SARACENO

L’œuvre de l’artiste argentin Tomás Saraceno’s (né en 1973) se lit comme un travail de recherche perpétuellement en cours, nourri par les mondes de l’art, de l’architecture, des sciences de la nature et de l’astrophysique. Tomás Saraceno a établi son studio à Berlin après des études d’architecture et d’art à Buenos Aires, Francfort et Venise. En collaboration avec des designers, des scientifiques, des ingénieurs, des historiens, des curateurs et des musiciens, Saraceno s’emploie à reconnecter et à recalibrer l’attention et les sens humains afin d’inventer une nouvelle manière d’habiter la planète que nous partageons. De 2014 à 2016, l’artiste a dirigé l’Institut d’Art architectural de l’Université de Technologie Braunschweig en Allemagne. En 2015, il a créé la Fondation Aerocene, un projet collectif pluridisciplinaire activiste et open-source pour explorer, sous les deux versants artistique et scientifique, la manière dont nous pourrions, en tant que culture, transcender le cadre de l’Anthropocène pour concevoir de nouveaux modes de déplacement et d’habitation éthiques et durables pour la planète.

Saraceno a été résident au Centre National d’Études Spatiales à Paris, au Centre d’Art, de Science et de Technologie MIT de Cambridge, Massachusetts; à l’Atelier Calder à Saché (France) et il a participé au Programme International d’Études Spatiales de la NASA Ames en Californie. Son œuvre a été largement exposée dans le monde, dans le cadre d’expositions solo ou collectives, y compris au Metropolitan Museum of Art de New York; au Grand Palais à Paris et à la Biennale de Venise. Saraceno est représenté par la Tanya Bonakdar Gallery (New York et Los Angeles) et l’Esther Schipper Gallery (Berlin).