Audemars Piguet s'est associé au chanteur, guitariste et collectionneur de montres américain John Mayer pour créer la dernière version de la Royal Oak Quantième Perpétuel en édition limitée, équipée du Calibre 5134 automatique.

Pour l’occasion, John Mayer a insufflé sa sensibilité à la création d’un garde-temps distinctif en or gris 18 carats, alliant la puissance esthétique de la Royal Oak au raffinement du quantième perpétuel.

Gros plan d’un cadran de Royal Oak

John Mayer a travaillé main dans la main avec les équipes AP pour concevoir un cadran expressif, dont la texture et l'immensité confèrent de la profondeur à une complication qui a façonné l’univers Audemars Piguet depuis ses débuts. Chaque détail se fond harmonieusement pour donner au garde-temps une impression d'infini.

Une nouvelle finition scintillante du cadran donne vie à la vision d'un ciel cristallin de John Mayer. Le motif en relief est composé de formes irrégulières évoquant des cristaux, dont les angles vifs et les facettes ajoutent profondeur et brillance à la pièce. Pour atteindre ce niveau de détail et de complexité, la matrice d’étampage a été créée atome par atome, grâce à un procédé de dépôt de métal appelé électroformage.

Mes montres préférées sont celles dont on peut contempler le cadran indéfiniment. Un bon cadran est comme une fenêtre panoramique : on y pénètre en le regardant. Dans le cas de ce QP, c’est comme lever les yeux au ciel. Il y a un vrai sens de la nature. Et quand cette sensation d’immensité et de profondeur est combinée à un quantième perpétuel, c’est une puissante confluence de prouesse technique et d’esthétique.

John Mayer

chanteur, auteur-compositeur et guitariste américain

La collaboration d'Audemars Piguet avec l'artiste John Mayer, sept fois lauréat d'un GRAMMY® Award, fervent collectionneur de montres et ami de longue date, s’inscrit dans la continuité du dialogue que la marque entretient depuis des années avec des talents dont la vision créative a engendré des merveilles de micromécanique mêlant complexité technique et designs distinctifs.

John Mayer

La passion de John pour les montres compliquées combinée à sa créativité ont rendu cette collaboration à la fois naturelle et excitante. Il s’est plongé avec cœur dans les détails esthétiques du cadran afin que la découverte soit au rendez-vous à chaque fois que l’on pose le regard sur la montre, lui conférant une touche d’infini.

Ilaria Resta

Directrice Générale Audemars Piguet

Gros plan d’un fond de Royal Oak

La Royal Oak Quantième Perpétuel « John Mayer » Limited Edition est la dernière édition limitée équipée du Calibre 5134, levant le voile sur un mécanisme dont l'histoire a commencé en 1978 avec le lancement du Calibre 2100/2800, le mouvement à quantième perpétuel automatique le plus plat de son temps. Au plus fort de la crise du quartz, ce mouvement inattendu de 3,95 mm d'épaisseur a contribué à la renaissance d'autres complications classiques chez Audemars Piguet et dans toute l'industrie.

Lancé en 2015, le Calibre 5134 a adapté le mouvement à quantième perpétuel à un diamètre de boîte plus grand de 41 mm (modèle 26574), tout en conservant la finesse de son profil, d’une épaisseur de 4,3 mm. Dévoilé sur la première Royal Oak Quantième Perpétuel 41 mm (réf. 26574), un modèle arborant une nouvelle esthétique dynamique, ce mouvement a renouvelé l'attention portée à cette haute complication qui a beaucoup contribué à forger l’univers Audemars Piguet au fil du temps.

Vue de l’intérieur d’une boutique Audemars Piguet.