Tout en conservant les codes esthétiques du modèle Royal Oak de 1972, les nouvelles références déclinées en versions automatiques et chronographes automatiques de 34, 37, 38 et 41 mm présentent de légères adaptations ergonomiques de la boîte, du bracelet et du cadran. Si la plupart des nouveautés sont équipées de la masse oscillante spéciale « 50 ans », les références 37 mm intègrent également un nouveau mouvement automatique, Calibre 5900.

Gros plan d’une boîte et d’un bracelet de Royal Oak.

La boîte et le bracelet se parent de biseaux polis élargis, offrant ainsi une silhouette affinée et accentuant les jeux de lumière entre les surfaces satinée et polies. En outre, le fond a été légèrement noyé dans la carrure afin de se positionner plus confortablement au poignet.

Gros plan d’une boîte et d’un bracelet de Royal Oak.

Les premiers maillons intégrés du bracelet en acier inoxydable et autres métaux présentent une épaisseur décroissante plus prononcée pour mieux annoncer le bracelet en chute dégressif. Tous les maillons du bracelet sont également affinés ce qui renforce la légèreté et l’ergonomie du bracelet.

Vus de côté, les premiers maillons, où convergent la boîte et le bracelet, adoptent désormais une forme trapézoïdale. Cette dégressivité a d’abord été introduite en 2012 sur des modèles en or.

Les proportions des index et des aiguilles ont été harmonisées dans tous les modèles de la collection Royal Oak, en fonction du diamètre de 34, 37, 38 et 41 mm, tout en conservant leur esthétique distinctive.

Les index facettés font partie des codes esthétiques reconnaissables de la Royal Oak. Remplis d’un dépôt luminescent, les index et les aiguilles offrent une lisibilité optimale dans le noir.

Gros plan d’une Royal Oak.
Gros plan d’une Royal Oak.

Nombre des nouveaux modèles 34, 37, 38 et 41 mm portent la nouvelle signature Audemars Piguet en applique d'or 24 carats réalisée par croissance galvanique, un procédé chimique similaire à l'impression 3D. Cette signature de forme longue apparaît sans le monogramme AP, pour plus d’élégance.

En hommage au modèle de 1972, un grand nombre de références de la collection Royal Oak accueillent désormais l’iconique couleur de cadran « Bleu Nuit, Nuage 50 » associé à un motif Petite ou Grande Tapisserie.

Réalisée à l’origine par bain galvanique, cette teinte « Bleu Nuit, Nuage 50 » est aujourd’hui obtenue par dépôt physique en phase vapeur (ou PVD) afin d’assurer une couleur plus homogène dans toute la collection.

Le motif guilloché Grande Tapisserie est le fruit d’un processus de fabrication complexe exigeant un savoir-faire rare qui n’est plus enseigné dans les écoles techniques.

Gros plan d’un cadran « Grande Tapisserie » de Royal Oak.
Gros plan de la masse oscillante spéciale « 50 ans ».

Les modèles Automatiques et Chronographes Automatiques en 37 et 41 mm sont dotés d’une masse oscillante ajourée spéciale « anniversaire » en or 22 carats, gravée du logo « 50 ans » et de la signature Audemars Piguet.

La masse oscillante a été assortie à la couleur de chaque boîte - une pratique généralement réservée aux garde-temps à complications.

Gros plan d’un mouvement chronographe automatique, Calibre 4401.

Le nouveau mouvement automatique heure, minute et seconde, Calibre 5900, fait son apparition dans la collection des modèles 37 mm, tandis que tous les modèles Chronographe 41 mm sont désormais animés par le Calibre 4401, le dernier chronographe avec fonction retour en vol intégrée, conçu par la Manufacture. Le Calibre 5900 est plus fin et offre une fréquence plus élevée que le Calibre 3120 qu’il remplace. Il offre également une réserve de marche de 60 heures.

Les Calibres 5900 et 4401 arborent des décorations raffinées de Haute Horlogerie, visibles à travers le fond saphir.

En s’appuyant sur l’héritage du passé, la gamme 2022 propulse la Royal Oak vers de nouveaux sommets.

Vue de l’intérieur d’une boutique Audemars Piguet.