Audemars Piguet a une version mobile de son site web.

Passer à la version mobile
Avant-propos par Jasmine Audemars
3 mars 2012 Royal Oak 40 ans

Royal Oak 40 ans - Avant-propos de Jasmine Audemars

La maîtrise d’un art nécessite des années de dévouement et de persévérance. Alors seulement l’imagination se libère et on acquiert l’indépendance nécessaire à la création d’un chef d’œuvre tel que la Royal Oak.

RSS

Une percée majeure. Un virage décisif. Une légende intemporelle. Au terme de 40 années, les spécialistes de l’industrie horlogère continuent de saluer unanimement la Royal Oak d’Audemars Piguet, un modèle défiant toute convention né en 1972 de l’esprit de Gérald Genta, créateur de talent qui nous a récemment quittés. Son succès est tel que l’on pourrait être tenté d’oublier que cette montre légendaire a initialement fait l'objet de critiques féroces, voire de mépris. Née dans un climat d’expérimentation artistique et d’effervescence intellectuelle, la Royal Oak a osé bousculer les conventions les plus conformistes de l’horlogerie mécanique.

Véritable hommage à des traditions séculaires faisant simultanément fi des conventions, la Royal Oak a progressivement été acceptée par les collectionneurs, connaisseurs et amateurs de montres du monde entier, qui ont fini par totalement l’adopter. En elle, ils reconnaissent un acte radical et une œuvre d’art authentique. Une légende vivante, constamment réinventée au cours des quatre dernières décennies, mais qui a toujours su rester fidèle au concept original de son inventeur.

La célébration du 40e anniversaire d'une icône du design imposait l’organisation d’une rétrospective reflétant la perspective innovante de trois artistes contemporains.

L’œuvre photographique de Dan Holdsworth fait jaillir la dimension temporelle des paysages de la Vallée de Joux, où tout a commencé. Il en capture les heures les plus silencieuses, les forêts ancestrales et la topographie glaciale, envahies par la présence céleste du brouillard ou baignées du halo de la lune.

Matter est une sculpture digitale de Quayola qui joue avec The Thinker, métaphore de l'éthos, qui a dirigé la conception de la Royal Oak. Comme Audemars Piguet, Rodin s'est dans un premier temps efforcé de maîtriser les règles académiques avant de les briser pour donner naissance à cette sculpture emblématique marquant le début du modernisme.

L’installation sculpturale et sonore de Sébastien Léon Agneessens offre une nouvelle expérience du temps. Ses fragments massifs, rocheux et métalliques, sont inspirés par la matérialité et les formes angulaires de la Royal Oak. Angeessen est un remix réalisé à partir d’ambiances sonores enregistrées au Brassus, ponctué de sons de montres amplifiés. Ensemble, ces œuvres offrent le cadre idéal pour présenter l'épopée de la Royal Oak, une iconoclaste devenue emblème, qui consacre avec brio l’indépendance farouche d’Audemars Piguet.

Jasmine Audemars
Présidente du Conseil d’administration

- Plus d'informations concernant les 40 ans de la Royal Oak dans notre section dédiée.