14 février 2012 13:45:00 UTC

ROYAL OAK 40 Years - D’Avant-garde à icône - A la découverte des origines d’une montre de légende

Pour célébrer le quarantième anniversaire de la légendaire Royal Oak, la première montre de sport de luxe qui révolutionna le monde horloger, la Manufacture suisse du Brassus, a mis sur pied une exposition temporaire unique en son genre. Autour des photographies, de la musique et des films de trois artistes résolument contemporains, Sébastien Léon Agneessens, Quayola et Dan Holdsworth, l’exposition rassemble pour la première fois 100 pièces d’exception dans un décor qui met en lumière les origines, l’expertise et le talent artistique d’Audemars Piguet.

  • ROYAL OAK 40 Years  From Avant-Garde to Icon  A journey through the origins of an iconic timepiece
RSS

Pour célébrer le quarantième anniversaire de la légendaire Royal Oak, la première montre de sport de luxe qui révolutionna le monde horloger, la Manufacture suisse du Brassus, a mis sur pied une exposition temporaire unique en son genre. Autour des photographies, de la musique et des films de trois artistes résolument contemporains, Sébastien Léon Agneessens, Quayola et Dan Holdsworth, l’exposition rassemble pour la première fois 100 pièces d’exception dans un décor qui met en lumière les origines, l’expertise et le talent artistique d’Audemars Piguet.

Cette  exposition qui témoigne de la constante capacité de création et d’innovation de la marque, permettra au public de découvrir, réunies, des montres exceptionnelles allant de la toute première Royal Oak créée en 1972, aux derniers modèles Royal Oak dévoilés lors du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève en janvier dernier.

Ce rendez-vous exclusif débutera son tour du monde le 21 mars à New-York, au Park Avenue Armory. Ouverte au public pendant quatre jours seulement, l’exposition fera ensuite escale  dans cinq autres grandes villes : Milan, Paris, Beijing, Singapour, Dubaï.

« Pour transgresser les règles, il faut d’abord les maîtriser »

Il y a quarante ans, Audemars Piguet n’a pas hésité à rompre avec la tradition horlogère en lançant en 1972, la Royal Oak, la première montre sportive de luxe en acier de l’histoire de l’horlogerie. Les codes caractéristiques de ce garde-temps n’ont pas changés: une lunette octogonale fixée par des vis hexagonales, le motif tapisserie du cadran, un mouvement à remontage automatique ultraplat et un bracelet entièrement intégré au boîtier.

Cette exposition a été conçue, développée et réalisée par l’agence new yorkaise MA3. Elle témoigne de la manière dont la Royal Oak est passée du statut d’avant-garde à celui d’icône au travers du prisme des artistes Sébastien Léon Agneessens, Quayola et Dan Holdsworth. L’agencement de l’exposition, les photographies, l’ambiance sonore et le film réalisés pour l’occasion, créent une atmosphère qui embarque chaque visiteur au cœur de la Vallée de Joux, le berceau de la haute horlogerie suisse. Au cœur des montagnes du Jura suisse, la Vallée de Joux est marquée depuis des millénaires par un environnement rude, où la nature est à l’état brut et le climat inhospitalier. Ce n’est qu’au VIème siècle, qu’une confrérie de moines s’installe pour la première fois dans la vallée, voyant en ce milieu austère un cadre propice à la sérénité et à la spiritualité. Ce lieu est devenu la terre d’Audemars Piguet en 1875, lorsque les fondateurs de la manufacture se sont installés dans le village du Brassus. L’été, ils travaillaient la terre et profitaient de l’hiver et de la lumière du nord pour parfaire leur maîtrise des mécanismes les plus complexes. Au fil des siècles, la recherche de l’excellence et le respect de la tradition de la haute horlogerie ont été les valeurs cardinales qui ont guidé chaque descendant de la maison Audemars Piguet.

Sébastien Léon Agneessens, créateur de l’ensemble de la scénographie de l’exposition, s’est fortement inspiré des origines de la marque au Brassus. Des centaines de baguettes tubulaires de différentes tailles, représentant les forêts de la région, ont ainsi donné naissance à une sculpture sonore aux allures d’orgue, qui entoure une zone d’exposition conçue pour ressembler aux fragments d’une roche minérale unique de la Vallée de Joux. Chacun des fragments présente une surface anguleuse, comporte plusieurs facettes et arbore un revêtement noir réfléchissant inspiré par la Royal Oak, ce qui crée un contraste naturel avec les boiseries de l’intérieur qui reflètent quant à elles l’héritage séculaire et les origines d’Audemars Piguet.

Outre la découverte des cent modèles emblématiques exposés ainsi que d’inestimables documents remontant au début des années 1970, les visiteurs pourront également découvrir l’atelier d’un horloger, admirer une machine à guillochage des cadrans et observer de près tout l’art des maîtres-artisans d’Audemars Piguet.

Les clichés réalisés par le photographe Dan Holdsworth et le film de l’artiste numérique Quayola, sont quant à eux présentés dans des espaces dédiés. Dan Holdsworth, dont l’une des photographies a été choisie pour la nouvelle campagne publicitaire d’Audemars Piguet lancée en janvier 2012, a su parfaitement capturer l’ambiance de la Vallée de Joux et sa relation particulière, presque cosmique, au temps. A travers son objectif, il a immortalisé la Vallée dans ses heures les plus calmes, saisissant les forêts ancestrales et la topographie montagneuse sous un voile de brume ou à la lumière de la lune afin de transmettre l’extraordinaire dimension temporelle du paysage. Cet incroyable lien entre la nature, l’homme et ses créations – continue d’exister encore aujourd’hui au Brassus et inspire les horlogers d’Audemars Piguet dans leur éternel désir de résoudre les mystères de la nature.

Quayola, quant à lui, a livré une interprétation personnelle des 40 ans de la Royal Oak au travers d’une vidéo, qui exalte la « matière » en tant que substance de tous les objets physiques. Son installation met l’accent sur l’incessante transformation et métamorphose de la matière : de la grâce, la complexité et l’imprévisibilité des formes géologiques à la perfection, la beauté et la précision des œuvres d’art nées de la main de l’homme. Par le biais d’un processus de mutation et de métamorphose continue, cette vidéo explore à la fois l’art classique, la sculpture des années 1970 et l’esthétique numérique contemporaine. Certaines sculptures ont été réinterprétées par l’artiste comme les icônes du talent artisanal de l’homme, revisitant la vision classique de la maîtrise de l’homme sur la matière.

Titre de l’exposition : ROYAL OAK 40 YEARS: From Avant-Garde to Icon
Dates: du mercredi 21 au samedi 24 mars 2012
Lieu: New York City / Park Avenue Armory
Adresse : Park Avenue - 67th Rue

Entrée : Ouvert au public. Entrée gratuite.

Audemars Piguet
Audemars Piguet est la plus ancienne manufacture horlogère à toujours être entre les mains des familles fondatrices (Audemars et Piguet). Depuis 1875, la société a écrit des chapitres essentiels de l’histoire de la Haute Horlogerie dont font partie de nombreuses premières mondiales. Dans la Vallée de Joux, au cœur du Jura suisse, des chefs-d’œuvre voient le jour en séries limitées avec un remarquable niveau de perfection horlogère : des modèles sportifs et audacieux, des garde-temps classiques et traditionnels, de splendides créations de joaillerie pour dames, ainsi que des pièces uniques.

Sébastien Léon Agneessens
Établi à New York, le Français Sébastien Léon Agneessens est à la fois directeur créatif, designer, compositeur et artiste d'installation. De 1998 à 2002, il occupe des fonctions de cadre marketing à Madrid et New York avant de se laisser attirer par l’univers artistique new-yorkais en 2001. Il participe alors à la création de The Point, un espace projet au sein duquel il organise des installations d’art en compagnie d’autres artistes de la communauté downtown. Suite au succès immédiat de sa galerie, Agneessens fonde Formavision, un studio de création visant à rapprocher l’univers de l’art et celui des marques. Collaborant avec une multitude d’artistes et de designers, il est l’auteur de projets culturels plébiscités pour le compte de clients internationaux issus du monde de la mode. Il a également mis au point sa première installation sonore pour Edun, la marque de vêtements lancée par le chanteur Bono. Ses derniers projets : concevoir un cinéma et un studio d’enregistrement à Istanbul, construire un instrument de 35 étages de hauteur dans une nouvelle tour résidentielle pour jouer les sons de son architecture, et enfin pour finir, Jeux d’Artifices, un album solo produit avec James Truman.

Dan Holdsworth
Dan Holdsworth est un célèbre photographe anglais connu pour ses images dans lesquelles nature, architecture et technologie se mêlent à la lumière et à l’espace pour produire une vision saisissante du monde contemporain. A travers sa dernière œuvre, il explore le monde naturel et livre une définition du spiritualisme moderne en reconstruisant la notion de romantique sublime au 21ème siècle. Les photographies de Dan Holdsworth sont représentées dans de nombreuses galeries majeures, dont la Tate, le Centre Pompidou, la Saatchi Collection et le Victoria and Albert Museum Collection. Son travail est exposé dans une multitude de musées parmi lesquels le BALTIC Centre for Contemporary Art, le Patricia Low Contemporary de Genève, la Gagosian Gallery de Londres, la Tate Britain, le Centre Pompidou, le Frankfurt Kunstverein et le Fotomuseum Winterthur. Cette année, un nouvel album des œuvres d’Holdsworth sera publié par la maison Steidl et le photographe sera à Londres au mois de mars pour une exposition au Brancolini Grimaldi.

Quayola
Quayola est un artiste visuel vivant à Londres. Il s’intéresse aux dialogues et aux imprévisibles chocs, tensions et équilibres qui existent entre le réel et l’artificiel, le figuratif et l’abstrait, l’ancien et le moderne. Son travail explore la photographie, la géométrie, la sculpture numérique instantanée ainsi que les installations et performances audiovisuelles immersives. Les œuvres de Quayola ont été exposées à la Biennale de Venise 2011, au Victoria & Albert Museum de Londres, au British Film Institute de Londres, à la Gaîté Lyrique à Paris, au Palais des Beaux-Arts de Lille et à l’Empac Centre de New York.

MA3 Agency
Établie à New York, MA3 Agency est une agence de conseil en création spécialisée dans la création de contenu créatif, le branding stratégique et la production et gestion évènementielle. Elle est connue pour son style inimitable ainsi que pour les programmes qu’elle développe à partir de son expérience pour séduire les clients de marques de luxe et de mode.