«Le temps et la précision ont toujours été deux facteurs clés pour moi»
31 octobre 2011 Ambassadeurs

«Le temps et la précision ont toujours été deux facteurs clés pour moi»

Pilote légendaire et grand amateur de montres, Michael Schumacher reste très actif dans le domaine automobile. Interview.

RSS

Une légende vivante du sport automobile. Voilà le qualificatif qui revient le plus naturellement à l’esprit lorsque l’on évoque Michael Schumacher. C’est normal: avec ses sept titres de champion du monde, 68 pole positions, 91 victoires et 154 podiums, le coureur allemand de 42 ans dispose du plus impressionnant palmarès de la discipline. Il évoque pour Audacity ses souvenirs, ses projets et son rapport au temps…

Michael Schumacher, quels ont été les moments les plus forts de votre carrière?

Ce sont ceux d’émotions. Parmi les innombrables souvenirs de ma carrière, le plus inoubliable est sans doute lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée à Suzuka en 2000, remportant ainsi le Grand Prix du Japon et surtout le titre de champion du monde pour Ferrari. C’était 21 ans après le dernier titre de Ferrari et cela a été le couronnement de 5 ans de luttes, d’attentes et d’essais personnels. Ce titre a été une véritable explosion de joie.

Et les pires moments?

En 1994, lors de ce terrible week-end où nous avons perdu deux pilotes. Je me souviens du choc que cela a représenté de perdre Ayrton Senna et Roland Ratzenberger. Pour moi, l’époque où les coureurs mourraient en course était révolue, j’ai dû constater que j’avais tort. Cela a été terrible.

Quels sont vos projets actuels?

Je collabore actuellement avec Mercedes pour mettre sur pied une équipe et une voiture qui nous permettent de remporter des courses, puis des championnats. Il s’agit de développer une voiture qui gagne, ce qui n’est pas facile. Mais c’est ce qui rend la vie intéressante: relever des défis et les transformer en une expérience positive.

En tant que coureur automobile, vous devez avoir une relation très spéciale au temps et à la précision. Quel regard portez-vous sur l’horlogerie, et notamment une marque comme Audemars Piguet?

Le temps et la précision ont toujours été deux facteurs clés pour moi. Ils représentent parfois des ennemis, vu que j’essaye de les maîtriser tous deux! Tendre vers la perfection fait partie de mon caractère. Cela correspond aussi, à mon avis, à Audemars Piguet, qui allie la tradition et l’innovation dans le but de créer des objets extraordinaires. Je m’identifie parfaitement à cet engagement.

Enfin, qui sont vos modèles dans le sport ou dans d’autres domaines?

Je dois admettre que je n’ai pas vraiment de modèle. Ce qui m’intéresse et me fascine, ce sont les gens qui vivent leurs passions. Cela peut être possible dans n’importe quel domaine de la vie: ce qui compte, ce n’est pas la célébrité, mais la passion.