The Unspoiled Setting of Audemars Piguet
20 juin 2011 Histoires

L’écrin sauvage d’Audemars Piguet
Des origines à aujourd'hui
Des origines à aujourd'hui

Berceau de la Manufacture, la Vallée de Joux figure parmi les régions les plus préservées de Suisse, avec son lac et ses forêts à perte de vue. Ballade virtuelle.

RSS

«La Vallée», c’est ainsi que les habitants de ce haut plateau du Jura appellent affectueusement la «Vallée de Joux», leur écrin de nature perchée à 1’000 mètres d’altitude. Située à une cinquantaine de kilomètres de l’aéroport de Genève, cette magnifique région de moyenne montagne a été le berceau du développement du savoir-faire horloger suisse au 19ème siècle. A l’instar de Jules-Louis Audemars et Edward Auguste Piguet, les deux fondateurs d’Audemars Piguet, les artisans fabriquaient, pendant les hivers rigoureux, des garde-temps qu’ils allaient vendre dans les villes pour assurer des revenus annexes à leur exploitation agricole.

Si les maisons horlogères implantées dans les quelques villages de la vallée ont su accueillir la modernité et l’innovation au fil des décennies, la nature a été préservée du développement urbain et industriel. Un grand lac, des forêts sauvages à perte de vue, des alpages, mais aussi l’air pur et la convivialité des habitants à l’accent chaleureux, donnent un charme unique à cette région.

«L’offre touristique mise toute l’année sur le sport, les familles, le calme et la détente dans un cadre exceptionnel pour faire oublier à nos hôtes tous les problèmes de trafic dense et de nuisances sonores qu’ils ont laissés derrière eux», assure Cédric Paillard, directeur de l’Office de Tourisme de la Vallée de Joux. Les produits du terroir, tel que le Vacherin Mont d’Or, l’eau-de-vie de gentiane ou encore les poissons du lac reflètent cet art de vivre de qualité adopté par les habitants des différents hameaux.

C’est dans le village du Brassus qu’Audemars Piguet est installé depuis 1875. Pour accueillir les passionnés de haute horlogerie des quatre coins du monde, la Manufacture a créé un musée qui retrace son histoire, mais aussi l’Hôtel des Horlogers. Cet établissement quatre étoiles propose un spa et un restaurant tenu par le célèbre chef Philippe Guignard, un amoureux de la Vallée de Joux qui cuisine avec passion les poissons du lac, les herbes aromatiques de la montagne et les champignons de la forêt…