De la gastronomie à la haute horlogerie
5 août 2010 Personnalités

De la gastronomie à la haute horlogerie

Le célèbre chef cuisinier Alain Ducasse, à la tête des meilleurs restaurants du monde, est fan d’Audemars Piguet. Portrait d’un maître du goût.

RSS

De Tokyo à New York en passant par Paris, la cuisine d’Alain Ducasse émerveille les amateurs de produits exceptionnels et d’alliages subtils. Il faut dire que ce français d’origine mais monégasque d’adoption s’est formé le palais très jeune. Né en 1956 au sein d’une famille modeste d’agriculteurs en Gascogne dans les Landes, il se régale des produits du terroir, comme le foie gras, ou des cèpes que sa grand-mère lui apprend à cuisiner. Une passion précoce qui le pousse à en faire son métier.

Talentueux commis de cuisine, il gravit rapidement les échelons et devient en 1981 le chef de La Terrasse, restaurant situé à Juan-les-Pins. Suite à un grave accident d’avion qui le cloue près de deux ans au lit, Alain Ducasse reprend sa carrière avec panache. Il est nommé chef des cuisines de l’Hôtel de Paris à Monte Carlo en 1987 et obtient ses trois étoiles au Guide Michelin en 1990.

Les années suivantes, il crée les restaurants Spoon, Mix ou encore Beige et publie plusieurs livres dont le dernier intitulé «Nature» (Ed. Alain Ducasse) prône les principes d’une cuisine simple, saine et savoureuse. Un parcours qui le place au rang du plus grand chef de sa génération. Passionné de haute horlogerie, il possède plusieurs modèles exclusifs, notamment la Royal Oak d’Audemars Piguet. «Je suis séduit par l’innovation des designers qui ont conçu cette montre. En matière d’horlogerie masculine, elle exprime cette audace réfléchie dans sa forme et sa matière», confiait le chef au magazine GQ en novembre dernier.

Le site d’Alain Ducasse : www.alain-ducasse.com

Le site de la chaîne de restaurants Spoon : www.spoon.tm.fr