Audemars Piguet a une version mobile de son site web.

Passer à la version mobile
Audemars Piguet et le golf

Audemars Piguet et le golf

Tout golfeur a dans son cœur un horloger qui sommeille. Self-control, parfaite maîtrise du temps et amour de la perfection : sur un green ou dans l'univers de la Haute Horlogerie, il est toujours question de précision et d'élégance, de beauté du geste et de performances. Fidèle à son engagement pour le golf, Audemars Piguet a choisi de se concentrer sur sa passion en montant une équipe composée des meilleurs golfeurs au monde. Par amour du sport, tout simplement.

Audemars Piguet

Golf Invitationals

Audemars Piguet organise sa propre série de tournois privés sur des parcours prestigieux à travers le monde. Ses invités y prennent toujours beaucoup de plaisir et sont ravis de se mesurer à l'un des ambassadeurs à l'occasion de l'un de ces nombreux trophées de golf annuels.

Depuis 2013, cette série d'événements culmine avec le tournoi Audemars Piguet Golf Invitational, qui rassemble la majorité des membres de la « Dream Team » d'ambassadeurs et offre aux invités une expérience unique.

San Francisco

Sept des ambassadeurs de la marque issus du monde du golf étaient présents pour le tournoi de golf, au Half Moon Bay Golf.

Dubai

En novembre 2014, le tournoi Invitational s'est déroulé au Els Club de Dubai, clôturant le Circuit européen.

Audemars Piguet

Trophées de Golf

@AudemarsPiguet #APGolf

Les trophées de golf 2015 se dérouleront à Bali, Sotogrande, New Taipei, Paris, New York, Münster, Tokyo, Milan, Shanghai, Moscou et Amsterdam. Restez connectés !

Audemars Piguet

Ambassadeurs

Au fil des années, nous avons développé des amitiés avec les meilleurs golfeurs au monde. Formant une véritable « Dream Team », nos ambassadeurs issus de l'univers du golf sont des joueurs passionnés au palmarès impressionnant, témoignage d'une parfaite maîtrise et d'un travail sur soi acharné pour sans cesse repousser leurs limites.

Henrik Stenson

Depuis son arrivée au niveau professionnel en 1999, cet homme de goût et de précision, qui possède probablement le jeu de fer le plus efficace du monde – affiche un palmarès à faire pâlir d’envie le plus blasé des experts golfiques. Toujours élégant, ce Suédois porte un chronographe Royal Oak Offshore depuis 2014.

Louis Oosthuizen

C’est un homme discret, mais déterminé. Louis Oosthuizen se révèle au grand public en 2010 en remportant avec un incroyable panache le British Open – son premier Majeur – laissant son adversaire direct, Lee Westwood, à sept coups. Ses débuts chez les pros sont jalonnés de victoires et de coups d’éclats. Le dernier en date est sa deuxième place au Masters d’Augusta en 2012 durant lequel il s’offre un albatros (trois coups sous le par) le dernier jour du tournoi.

Danny Willett

À 27 ans, Danny symbolise le renouveau du golf britannique. Depuis sa victoire au BMW International Open, son premier tournoi du Tour européen, en 2012, il a perfectionné son jeu et affiné son style en affichant une combinaison unique de technicité et de puissance contrôlée. Cet élégant jeune homme a démontré ses nombreux talents en remportant le South African Nedbank Golf Challenge en décembre 2014, devenant ainsi l’un des 50 meilleurs joueurs mondiaux. En avril 2015, il accède à la troisième place du WGC Matchplay à San Francisco.

Darren Clarke

Professionnel depuis plus de vingt ans, ce golfeur nord-irlandais a remporté des dizaines de tournois tout au long de sa carrière dont quatre Ryder Cup avec l’équipe européenne.

Ian Poulter

L’adjectif « unique » semble avoir été créé pour le définir. Esprit libre et indépendant, grand habitué du Top 25 mondial et de l’équipe européenne de Ryder Cup, Ian Poulter est connu pour arborer des tenues à la fois originales et d’une rare élégance. Cet Anglais au sens du raffinement très personnel ne laisse pas indifférent.

Bernd Wiesberger

Si un joueur devait incarner le profil idéal du golfeur moderne, ce serait probablement Bernd Wiesberger.
En 2014, il devient ainsi le premier golfeur autrichien à participer à l’US Open. Depuis, sans trop faire de bruit, Bernd Wiesberger s’est installé dans le Top 50 du classement mondial s’invitant plusieurs fois sur le podium de tournois du Tour Européen.
Passionné d’horlogerie depuis son plus jeune âge, Bernd porte depuis 2015 un chronographe Royal Oak en acier inoxydable, un choix judicieux pour ce garçon talentueux à l’avenir plus que prometteur.

Lee Westwood

Certains golfeurs restent dans l'histoire.

Lee Westwood est l'un d'entre eux. Constant dans l’excellence, cet Anglais a connu la victoire sur tous les continents du globe, bâtissant sa carrière exceptionnelle pas à pas. Fidèle leader de l’équipe européenne de Ryder Cup, Lee Westwood a été élu joueur de l’année en 1998, 2000, 2009 et connu le sacre suprême en devenant n°1 mondial fin 2010.

Ambassadeur depuis 2005, il porte un chronographe à son image, puissant et compétitif.

Victor Dubuisson

Ce Français né en 1990 est sans conteste l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération. En 2013, il marque l’histoire grâce à son swing en remportant l’Open de Turquie, l’un des tournois les mieux dotés du circuit européen, devant deux autres ambassadeurs Audemars Piguet, Ian Poulter et Henrik Stenson.

Keegan Bradley

Au cours de sa première saison sur le PGA Tour en 2011, il remporte deux tournois, dont le PGA Championship. Une authentique performance ! L’année suivante, cet Américain au physique avenant, confirme sa place dans l’élite mondiale en s’adjugeant le World Golf Championship Bridgestone Invitational et prouve son statut de golfeur charismatique lors de la Ryder Cup.

Miguel Angel Jiménez

Miguel Angel Jiménez est un incontournable, un monument du golf. Son palmarès parle d’ailleurs pour lui : 18 victoires sur le Tour européen, deux Alfred Dunhill Cups, deux Ryder Cup et une place dans le Top 100 de l’ordre du mérite européen années après années depuis 1989 !

Peter Uihlein

En 2012, Peter passe pro et met courageusement le cap sur le circuit européen. Un choix atypique mais payant.

En 2013, il remporte non seulement son premier tournoi professionnel, finit 14ème de la Race to Dubai mais se voit aussi – et surtout – couronné du titre de « Sir Henry Cotton Rookie of the Year ». Il devient ainsi le premier golfeur américain à inscrire son nom au palmarès de ce prestigieux trophée qui a récompensé par le passé d’autres ambassadeurs Audemars Piguet comme Sir Nick Faldo en 1977 et Ian Poulter en 2000.